En jours calendaires, en jours ouvrables ou en jours ouvrés …. ?

BLOG-MTRH-00002

Écrit par Marie Teyssier

31 janvier 2022

}
Temps de lecture : < 1 minute
Temps de lecture : < 1 minute

Les modalités de prise en compte des jours sont souvent différentes en fonction du thème : parle-t-on de délai de carence, de jours de congés, de période d’essai ou encore de procédure disciplinaire ?

A chacun son jour !

Lorsqu’on parle de jours calendaires, il faut prendre en compte tous les jours de la semaine donc du lundi au dimanche inclus mais aussi les jours fériés ! Il n’y a donc aucune exception. Une semaine en jour calendaire a 7 jours.

Lorsqu’on parle en jours ouvrables, il ne faut pas compter les dimanches ni les jours fériés. Une semaine en jours ouvrables fait donc 6 jours. Si un jour férié tombe sur cette semaine et qu’il est sur un autre jour que le dimanche alors on doit déduire un jour du total. Cela fait une semaine de 5 jours ouvrables.

Lorsqu’on parle en jours ouvrés, il ne faut ni compter les week-ends ni les jours fériés. Une semaine complète compte 5 jours ouvrés. Si un jour férié tombe entre le lundi et le vendredi, il faut déduire un jour supplémentaire, la semaine aura donc 4 jours ouvrés.

MTRH dans tout ça ? l’appli calcule pour vous en fonction du type d’action si c’est en jour calendaire, ouvrable ou ouvré. Ce n’est plus possible de se tromper.

Vous aimeriez peut-être aussi…

La retraite en France

La retraite en France

Comment fonctionne le système de retraite en France ?Le système de retraite français repose sur le principe de répartition et de solidarité entre les générations. Les salariés en activité cotisent...

Ce qui attend l’employeur en cette fin d’année

Ce qui attend l’employeur en cette fin d’année

La fin d’année approche à grands pas et il est important de faire le point sur certains éléments. Vous trouverez ci-dessous une liste qui reprend les points à vérifier en tant qu’employeur :...

Ce qu’il ne fallait pas manquer en novembre

Ce qu’il ne fallait pas manquer en novembre

Revalorisation des limites d’exonérations des remboursements de repas Par arrêté publié au JO au 1er novembre 20222, le barème d’exonération des indemnités de repas est revalorisé de 4 % au 1er...

Share This